FR DE EN

Théâtre municipal d'Esch/Alzette

 


Le 26 mai 1962, les édiles communaux et Joseph Wampach, premier directeur du Théâtre d’Esch, ont le plaisir d’accueillir officiellement leurs altesses royales la Grande-Duchesse Charlotte et le Prince de Luxembourg, le premier ministre Pierre Werner, et de nombreux invités de marque, pour l’inauguration du théâtre nouvellement construit. Au fil des années, ce nouveau haut lieu de la culture dans la capitale du bassin minier va accueillir des milliers et des milliers de spectateurs luxembourgeois mais aussi français, belges, allemands ... Ville aux trois frontières, Esch-sur-Alzette affirme ainsi sa vocation transfrontalière et multiculturelle, et le programme de qualité de sa Maison de la Culture ne cesse de s’élargir, notamment sous l’impulsion dynamique de son 2ième directeur, Guy Wagner qui présente de fortes saisons musicales et d’excellentes expositions, ainsi qu’un certain nombre de créations théâtrales.

Ayant repris le flambeau en 1992, Philippe Noesen, le 3ième directeur, met l’accent sur la création dramatique, multipliant les productions et coproductions. De mars 1996 à février 1997, le théâtre ferme ses portes pour une importante rénovation de sa salle et de ses foyers. Le rez-de-chaussée abrite désormais les structures d’accueil du public et est transformé selon des critères de transparences: ouverture vers l’extérieur grâce à de nombreuses portes et baies vitrées, et ouverture verticale pour permettre l’interaction avec les visiteurs des autres étages. Sous la direction de son 4ième directeur, Charles Muller, une autre rénovation s’est achevée au Théâtre d’Esch: La scène, les loges et l’administration du théâtre sont désormais conformes aux normes internationales. Après deux saisons sous chapiteau à la place de l’Exposition à Esch/Lallange, le théâtre a rouvert ses portes le 8 janvier 2011. Le théâtre continue sa vocation transfrontalière et, bientôt aussi, universitaire, toujours à la recherche d’une qualité de plus en plus professionnelle, tout en entretenant d’excellentes relations avec des théâtres étrangers de haut niveau.

Du côté de la grande scène, la salle compte 517 places numérotées, et grâce à l’abonnement à la carte, le public peut choisir ses tickets dans tout le programme: représentations de théâtre dans plusieurs langues, spectacles de danse, d'opéras, d’opérettes, concerts, variétés, etc.

La petite salle du théâtre, qui accueille jusqu’à 100 personnes, est maintenant mieux adaptée aux spectacles intimistes, aux soirées littéraires et poétiques, au café-théâtre, aux concerts de jazz, etc.). En outre elle dispose d’une structure d’accueil, le restaurant Allegro by favaro, qui offre boissons et restauration au public. Le 2ième étage du théâtre sert également à la présentation d'expositions artistiques ou thématiques, en particulier dans la «Galerie d'Art». Cette galerie se veut lieu de rencontre, de confrontation et d’animation dans le domaine des arts plastiques, ceci non seulement pour le Grand-Duché, mais aussi pour la Grande Région.

La saison du théâtre et de la galerie d’art commence fin septembre pour se terminer fin juin de l’année suivante.

 

Source: plurio.net